Bitcoin Forum
April 24, 2014, 10:16:16 AM *
News: Due to the OpenSSL heartbleed bug, changing your forum password is recommended.
 
   Home   Help Search Donate Login Register  
Pages: [1]
  Print  
Author Topic: Les problèmes du bitcoin  (Read 9927 times)
ploum
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 378



View Profile WWW

Ignore
May 09, 2011, 04:30:29 PM
 #1

Je vais essayer de regrouper ici les principaux inconvénients du bitcoin que j'ai entendu et y répondre.

Quote
Le bitcoin n'a aucune utilité, les achats en ligne fonctionnent très bien pour moi

Les transactions en ligne sont ajourd'hui soumises à un oligopole de société privées qui ont chacune un système centralisé et non-intéropérable: VISA, Paypal. Les petits concurrents ne sont guère différents et doivent se battre pour se faire une place (Dwolla, moneybookers, etc).

Ce sytème pose plusieurs problème:
- Prix très élévé pour la mise en place par le vendeur. Accepter les paiements par carte VISA sur son site web coûte de l'ordre de 90€/mois. Autant dire qu'il faut un fameux volume pour rentabiliser.
- Prix très élevé par transactions: charge pour l'envoi d'argent sur un compte, frais de transactions particulièrement élevés, frais de retrait de l'argent d'un compte. Paypal est connu pour ses frais prohibitifs.
- Centralisation: votre argent ne vous appartient pas tant que vous ne l'avez pas retiré. Ainsi, beaucoup d'utilisateurs se plaignent d'avoir eu leur compte Paypal gelé de manière arbitraire, perdant de ce fait toute possibilité d'accéder à l'argent et sans recours face à Paypal.
- Les sites de vente doivent mettre en place un support pour de multiples paiement: Paypal, Visa, ceux-ci n'étant pas intéropérables entre eux.
- De la mème manière, un utilisateur voulant acheter sur un site ne supportant que Paypal ou Dwolla serait obligé de créer un compte chez un de ces prestataires et d'y verser une somme d'argent, argent qui dormira sans intérêt tant qu'il n'est pas vidé.
- Vos transactions sont extrêmement révélatrices de votre vie privée. Avec la généralisation des achats en ligne, centraliser toutes ses informations au sein d'une ou quelques unes sociétés privées pose beaucoup de questions.

On peut comparer la situation actuelle à la situation de la messagerie instantanée il y a quelques années: MSN, ICQ, Yahoo, Skype. Un client IM se devait de réimplémenter tous les protocoles, chacun devait avoir plusieurs comptes pour être sûr d'avoir tous ses amis, certains amis étaient en double (car eux aussi avaient plusieurs comptes), certains comptes étaient fermés arbitrairement, vos communications pouvaient également être utilisée (MSN, par exemple, indexait automatiquement dans son moteur de recherche les liens échangés lors de conversations privées).

Pour reprendre l'analogie, Bitcoin est comparable à XMPP. C'est un protocole qui perment à chacun d'implémenter son propre prestataire de transactions. En décentralisant les transactions, on crée un environnement favorable à une compétition saine (et donc une baisse des prix), à un respect de la vie privée et à la simplification à long-terme.



Quote
Le bitcoin n'a pas de valeur intrinsèque

Ni le papier d'un billet ni les chiffres sur un compte en banque. La valeur vient du fait qu'on a confiance en ce que quelqu'un acceptera un bien contre notre billet. Cette confiance est garantie par l'état pour les monnaies usuelles. À la différence, la confiance en bitcoin est garantie par un réseau P2P. Accepter un bitcoin, c'est faire confiance au réseau tout comme accepter un billet c'est faire confiance à l'état qui a émis ce billet.

Quelle est la proportion de votre salaire que vous voyez effectivement sous forme physique? Pas beaucoup. La majorité de votre argent n'est donc qu'un chiffre sur un ordinateur. Comme bitcoin. Vous faites simplement confiance à votre banque. Avec bitcoin, vous faites confiance au réseau.

Quote
Le bitcoin est inégal. Les premiers arrivés auront plus.

Le monde est inégal. Les gens biens nés ont plus que les autres. Bitcoin n'est pas vocation de réformer le monde et la société. Bitcoin est simplement une manière d'échanger de la valeur.

De plus, la richesse des premiers arrivés ne se fait pas au détriment d'autres. Cette richesse vient du fait de leur clairvoyance/investissement/chance. La majorité des richesses sont créées sur une combinaison de ces 3 facteurs, il n'y donc rien de bien étonnant.

Le "mining" n'est pas une manière de devenir riche. C'est une manière de distribuer les bitcoins au départ du système afin de "lancer la machine".

Quote
Le bitcoin pourrait avoir une faille de sécurité et mettre toute l'économie par terre

Les transactions bitcoins sont régulées par des lois mathématiques. Effectivement, on peut imaginer y trouver une faille. Quelle serait les conséquences de cette faille?

Les transactions du système "classiques" sont régulées par des lois et des humains faisant en sorte que les lois soient bien appliquées. On peut imaginer y trouver des failles. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé en 2008. L'économie a failli s'écrouler.

La chance de trouver des failles dans un système mathémathique est généralement plus faible que dans un système humain. Mais, néanmoins, c'est une possibilité, en effet.

Quote
Il y a un nombre limité de bitcoin. L'économie serait déflationnaire

En effet. L'utilisation des fractions de bitcoins permet de s'arranger très bien d'un nombre fini de bitcoin. Quand aux avantages d'une société déflationnaire sur une société inflationnaire, c'est une question très large (à laquelle je n'ai pas de réponse).

Il y a cependant peu de chances que le bitcoin deviennent la seule monnaie au monde, la question ne se pose donc pas vraiment.

Quote
Bitcoin consomme de l'électricité pour rien

Le "mining", l'acte de génération des bitcoins, n'est qu'un procédé qui perment de répartir les bitcoins de manière un peu dispersée afin de "lancer la machine". Après tout, l'auteur original aurait pu garder tous les bitcoins pour lui.

En inventant un système à croissance complexe, les bitcoins se répendent peu à peu. Mais l'électricité utilisée n'a rien à voir avec la valeur du bitcoin et je déconseille d'investir dans le mining sans savoir exactement ce que l'on fait.

Le fait de faire du "mining" n'est pas seulement de la génération de bitcoin (qui devient d'ailleurs de plus en plus rare), c'est également une manière de vérifier les transactions bitcoins. L'électricité n'est donc pas gaspillée dans le vide: elle sert à faire tourner le système en vérifiant l'intégrité des transactions. Si vous pensez qu'il s'agit néanmoins d'un usage peu utile de l'électricité, rappelez-vous que l'électricité est aussi nécessaire pour faire tourner les banques, l'essence pour amener tous les matins votre banquier à son travail, etc.


Quote
Bitcoin, c'est une pyramide de ponzi

Non. Bitcoin ne promet rien à personne. Bitcoin est un moyen d'échanger des valeurs mathémathiques. Bitcoin ne base pas sa valeur sur les derniers entrants du système. Bref, cela n'a rien à voir avec Ponzi.

Cependant, la valeur actuelle du bitcoin n'est pas basée sur sa valeur réelle dans le marché économique (=les biens/services que l'on peut acheter avec des bitcoins) mais est basée sur le fait que des gens achètent des bitcoins en espérant que la valeur réelle sera plus élevée dans le futur.

Ce phénomène est appelé de la spéculation. On achète un bien à un prix supérieur en espérant faire un bénéfice futur mais, ce faisant, on augmente la demande et donc on enfle artificiellement le prix.

Acheter des bitcoins est donc un investissement risqué. C'est pour cela que les gens y voint du Ponzi. Mais acheter Facebook 1 milliard de dollars est également risqué sans être pour autant du Ponzi.

Si vous désirez acheter des bitcoins que vous ne dépenserez pas tout de suite, vous risquez de perdre votre argent. Mais vous risquez d'en gagner également.

Quote
Le bitcoin ne permet pas l'impôt sur le revenu mais il permet la vente de drogue

Tout comme l'argent. Bitcoin est un outil. Il est donc intrinsèquement amoral. Ni bon, ni mauvais.

Actuellement, les gouvernements surveillent très fort les échanges d'argent pour éviter les fraudes. Si bitcoin venait vraiment à se généraliser, on verrait certainement apparaitre des banques bitcoin soumises à des contrôles de l'état.

De toutes façons, les fraudeurs actuels utilisent déjà des comptes en Suisse ou au Bahamas, les vendeurs de drogue utilisent des grandes malettes pleines de billets (dans les films en tout cas). Les gens honnêtent, eux, remplissent leur déclaration même si ce serait très facile de cacher certains revenus. Il y a peu de chances que bitcoin change grand chose à tout cela.

Tor permet l'anonymat à des terroristes, internet assouvit les passions des pédophiles. Faut-il condamner les outils pour autant ?

Blog posts about Bitcoin - 1KdRBbhjo72CqKTrFsQed6s9NMrvwvrUkq
"Your bitcoin is secured in a way that is physically impossible for others to access, no matter for what reason, no matter how good the excuse, no matter a majority of miners, no matter what." -- gmaxwell
Advertised sites are not endorsed by the Bitcoin Forum. They may be unsafe, untrustworthy, or illegal in your jurisdiction. Advertise here.
1398334576
Hero Member
*
Offline Offline

Posts: 1398334576

View Profile Personal Message (Offline)

Ignore
1398334576
Reply with quote  #2

1398334576
Report to moderator
1398334576
Hero Member
*
Offline Offline

Posts: 1398334576

View Profile Personal Message (Offline)

Ignore
1398334576
Reply with quote  #2

1398334576
Report to moderator
gim
Member
**
Offline Offline

Activity: 90


View Profile

Ignore
May 09, 2011, 05:14:42 PM
 #2

Je trouve intéressant de recenser les problèmes évoqués.
Par contre je me permets de corriger une réponse fausse Smiley

Quote
Bitcoin consomme de l'électricité pour rien

Le "mining", l'acte de génération des bitcoins, n'est qu'un procédé qui perment de répartir les bitcoins de manière un peu dispersée afin de "lancer la machine". Après tout, l'auteur original aurait pu garder tous les bitcoins pour lui.

En inventant un système à croissance complexe, les bitcoins se répendent peu à peu. Mais l'électricité utilisée n'a rien à voir avec la valeur du bitcoin et je déconseille d'investir dans le mining sans savoir exactement ce que l'on fait.

Beaucoup ne comprennent pas que cette génération n'est qu'une étape transitoire qui permet la mise en circulation des bitcoins de manière étalée.

La génération est censée être transitoire. Mais le "mining" (et la consommation d'électricité associée) ne l'est pas. La sécurité du système repose entièrement là dessus. C'est le moyen utilisé par le système pour "résoudre" le problème de la double dépense (il faut être sûr que personne n'arrive à dépenser les mêmes bitcoins dans deux transactions différentes).

Quote
Bitcoin, c'est une pyramide de ponzi

Non. Bitcoin ne promet rien à personne. Bitcoin est un moyen d'échanger des valeurs mathémathiques. Bitcoin ne base pas sa valeur sur les derniers entrants du système. Bref, cela n'a rien à voir avec Ponzi.

Perso je dirais que pour l'instant la valeur est majoritairement basée sur la spéculation, et que donc ça y ressemble beaucoup! Wink.
Les avantages pratiques des bitcoins ne sont pas encore très exploités.
grondilu
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 1134


View Profile

Ignore
May 10, 2011, 11:36:19 PM
 #3

Si tout ça n'est pas dans la FAQ française, faut l'y mettre.
Anonymous
Guest

June 25, 2011, 07:40:08 PM
 #4

Bitcoin promet pas mal de choses à tout le monde (à condition qu'il ait une connexion à internet).
L'anonymat, l'indépendance de banques, ...
C'est une belle liste au total.
Bitcoinfrance
Jr. Member
*
Offline Offline

Activity: 44


View Profile WWW

Ignore
July 05, 2011, 08:26:49 PM
 #5

Beaucoup ne comprennent pas que cette génération n'est qu'une étape transitoire qui permet la mise en circulation des bitcoins de manière étalée. <----oui

Les avantages pratiques des bitcoins ne sont pas encore très exploités. <---- oui²
Tant que les e-marchands ne proposeront pas le paiement en bitcoin, le projet ne pourra réellement décoller. C'est exactement comme les réseaux VISA/Mastercard/AMEX.

Les réseaux sont prêts et fonctionnels mais il s'agit d'attirer du monde et de les encourager d'utiliser tel ou tel moyen de paiement.

le réseau est plus ou moins pret, reste maintenant à convaincre les e-marchands d'accepter le bitcoin tout comme les marchands qui ont pignon sur rue doivent être convainvu de prendre l'amex comme moyen de paiement Smiley

Actualité, codes sources et information sur le bitcoin // Suivez-nous sur twitter
hidden_citizen
Newbie
*
Offline Offline

Activity: 18


View Profile

Ignore
July 08, 2011, 04:39:34 AM
 #6

Les transactions bitcoins sont régulées par des lois mathématiques. Effectivement, on peut imaginer y trouver une faille. Quelle serait les conséquences de cette faille?

Les transactions du système "classiques" sont régulées par des lois et des humains faisant en sorte que les lois soient bien appliquées. On peut imaginer y trouver des failles. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé en 2008. L'économie a failli s'écrouler.

La chance de trouver des failles dans un système mathémathique est généralement plus faible que dans un système humain. Mais, néanmoins, c'est une possibilité, en effet.
En 2008 ce n'était pas juste une faille isolé dans ce que vous appelez un "système humain". Plutôt, le system entier est incorrect. Même sans ce qui s'est passé en 2008, je ne dirai pas que j'étais content de ce système.

De plus, votre comparaison est incorrect (ou au moins n'est pas assez précise). Il me semble que par un "système humain" vous voulez dire l'économie entière, et par un "système mathématique" vous voulez dire juste seulement les devises de bitcoins. Ou on doit comparer l'économie actuelle semi-planifie par le gouvernement avec l'économie libre, ou on doit comparer duex devises particulières, par example le dollar américain et le bitcoin. Bien sûr, les monnaies existent dans le contexte de l'économie entière, mais heureusement l'économie libre n'est pas réduite au bitcoin.

En fait, (comme vous-même admettez ci-dessous au sujet de la déflation) le bitcoin a des failles, et je suis sûr que dans l'économie libre il y aurait des mieux devises.
ManUtopiK
Newbie
*
Offline Offline

Activity: 1


View Profile

Ignore
July 27, 2011, 04:58:14 AM
 #7

Vous ne parlez pas du problème lié au portocole de cryptage. Bitcoin est associé à un algorithme de hashage SHA-256. Le jour où ce hashage est cassé, c'est tout bitcoin qui s'effondre. Le MD5 a été cassé en une dizaine d'année...

De plus, il est impossible pour Bitcoin de changer cet algorithme de hashage. Tout changement dans ce protocol en fera une nouvelle monnaie car elle sera incompatible avec les clients Bitcoin déjà en circulation ! Le côté P2P de Bitcoin est vu comme un avantage, mais une banque centrale garde la possibilité de changer son protocole de cryptage sans affecter son système.

Après SHA-1, il y a eu la famille des SHA-2 (dont Bitcoin fait parti). La puissance des calculateurs augmentant sans cesse, avec le risque toujours plus grand de pouvoir casser le hashage, des informaticiens travaillent déjà sur SHA-3. Quand adviendra-t-il de Bitcoin ?

Mas c'est  ne sont pas à mon avis les seules inconvénients des monnaies P2P. J'en voie d'autres :

- La monnaie est une confiance. La cryptologie est très complexe. Les gens auront-ils confiance à un système dont-il ne comprennent pas ? (Faut croire que oui sinon plus personne n’utiliserai l'euro ou le dollard...)

- En étant P2P, il n'existe aucun organisme, aucune entité, ayant un quelconque pouvoir législatif et juridique. Ce qui fait la valeur de nos monnaies, c'est aussi car l'on sait que l'on peux se retourner à un cadre bancaire et/ou étatique nous assurant de retrouver tout ou partie de notre argent en cas de pertes de CB, de vol, d'arnaque et d'abus en tout genre...

Pour avoir vécu des expériences dans des SELs bien réelles, ce dernier point me fera toujours sera tiquer avant d'adopter une monnaie virtuelle...
grondilu
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 1134


View Profile

Ignore
July 27, 2011, 08:55:31 AM
 #8

Vous ne parlez pas du problème lié au portocole de cryptage. Bitcoin est associé à un algorithme de hashage SHA-256. Le jour où ce hashage est cassé, c'est tout bitcoin qui s'effondre. Le MD5 a été cassé en une dizaine d'année...

Oui, c'est une possibilité qu'il faut garder en tête.  Bitcoin n'a pas la prétention d'être invulnérable.  Mais en l'état actuel des connaissances en cryptographie, il est solide.  On peut mettre en doute cette solidité, mais dans ce cas on remet en question bien des choses, au delà de bitcoin.  Car les algorithmes de hashages ne sont pas utilisés que pour les monnaies cryptographiques, loin s'en faut.

Quote
De plus, il est impossible pour Bitcoin de changer cet algorithme de hashage. Tout changement dans ce protocol en fera une nouvelle monnaie car elle sera incompatible avec les clients Bitcoin déjà en circulation !

Non.  Satoshi a évoqué la question plus d'une fois sur ce forum.  Et même si effectivement il faut abandonner la monnaie et en créer une autre, tant pis.  Changer de monnaie ça déplaira à ceux qui ont mis toutes leurs économies dedans, mais c'est pas la fin du monde.  Dans quelques années on va abandonner l'euro, et pourtant je suis sûr qu'il y en a qui diront que l'euro c'était super.  Le bitcoin, lui, on lui reproche déjà d'être mortel alors que absolument rien ne prouve qu'il le sera.

Quote
Le côté P2P de Bitcoin est vu comme un avantage, mais une banque centrale garde la possibilité de changer son protocole de cryptage sans affecter son système.

Huh  Une banque centrale n'a pas de protocole de chiffrement.  Enfin, pas plus que moi quand je chiffre mes mails avec GPG.  Ils peuvent chiffrer leurs communication, mais ça n'est pas propre à leur activité.

Quote
Après SHA-1, il y a eu la famille des SHA-2 (dont Bitcoin fait parti). La puissance des calculateurs augmentant sans cesse, avec le risque toujours plus grand de pouvoir casser le hashage, des informaticiens travaillent déjà sur SHA-3. Quand adviendra-t-il de Bitcoin ?

Personne ne sait.  Mais le pire n'est jamais sûr.  Rasoir d'Occam, tout ça...

Quote
Mas c'est  ne sont pas à mon avis les seules inconvénients des monnaies P2P. J'en voie d'autres :

- La monnaie est une confiance. La cryptologie est très complexe. Les gens auront-ils confiance à un système dont-il ne comprennent pas ? (Faut croire que oui sinon plus personne n’utiliserai l'euro ou le dollard...)

Complexe, tout est relatif.  Je n'ai personnellement aucune idée de la façon avec laquelle SHA-256 fonctionne.  Mais je m'en fiche, la fonctionnalité que l'algorithme procure est facile à comprendre.  Pour le reste, il me suffit de constater que jusqu'ici personne n'a réussi à inverser la fonction.

Et puis, ce n'est pas beaucoup plus complexe que les rapports et études de la BCE justifiant sa politique monétaire.

Quote
- En étant P2P, il n'existe aucun organisme, aucune entité, ayant un quelconque pouvoir législatif et juridique. Ce qui fait la valeur de nos monnaies, c'est aussi car l'on sait que l'on peux se retourner à un cadre bancaire et/ou étatique nous assurant de retrouver tout ou partie de notre argent en cas de pertes de CB, de vol, d'arnaque et d'abus en tout genre...

Encore faut-il avoir confiance dans les organismes et entités en question.  Parce que c'est bien beau de te protéger contre le vol de tes sous, si dans le même temps ces gens se versent mutuellement des milliards de ces sous, dévaluant ainsi les tiens, t'es bien avancé au final.


Par ailleurs, ces institutions sont sensées, du moins en théorie, protéger les citoyens qui les ont élu démocratiquement.   Donc ils accomplissent leur volonté, et si un jour bitcoin devait devenir une monnaie adoptée par une part significative de la population, alors on peu imaginer que les mécanismes de protection que tu évoques soit appliqués au bitcoin.  C'est souvent comme ça qu'une monnaie s'impose, ça a été le cas pour le dollar, par exemple.

Plus généralement le cadre juridique dont tu parles n'est pas inséparable de la monnaie à laquelle elle s'applique.  Pas du tout.

Et puis, pour dire le fond de ma pensée, ce cadre juridique, c'est nul.  Ca pose bien plus de problèmes que ça n'apporte de solutions.
Boussac
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 1022


e-ducat.fr


View Profile WWW

Ignore
July 29, 2011, 10:23:52 AM
 #9

Vous ne parlez pas du problème lié au portocole de cryptage. Bitcoin est associé à un algorithme de hashage SHA-256. Le jour où ce hashage est cassé, c'est tout bitcoin qui s'effondre. Le MD5 a été cassé en une dizaine d'année...

Pour éviter toute confusion dans les esprits, bitcoin utilise Sha-256 (au carré) pour son protocole de preuve de calcul.
La preuve de calcul est une collision partielle avec 0 (suite de zéros en notation binaire).

Il y a quelques années, des chercheurs chinois ont trouvé des collisions complètes pour MD5:ceci veut dire que MD5 ne peut être considéré comme cryptographiquement sûr. Ceci ne veut pas dire que MD5 a été cassé.

"Casser" une fonction de hachage h revient à l'une ou l'autre des possibilités:1/ inventer un algo permettant de retrouver x à partir de h(x).2/à défaut, constituer un dictionnaire permettant de trouver x à partir de h(x).
Tant qu'un algo n'est pas trouvé, l'attaque du dictionnaire est la plus efficace. Quand il n'y a pas de dictionnaire, c'est la force brute le meilleur algo.
Trouver une preuve de calcul avec bitcoin n'est rien d'autre qu'une "attaque" force brute.
Une attaque "dictionnaire" est tout simplement impraticable sur des empreintes aussi longues (128 bits pour MD5, 256 pour sha-256).

Quand à trouver un algo, si quelqu'un le trouve pour sha-256x sha-256, je crois que ce quelqu'un est de la même trempe que Pierre de Fermat ou Andrew Wiles.
D'ailleurs, il reste à trouver pour MD5.


The European Exchange - Casascius Coins, shipped from Paris since 2011: microbitcoin.net - PGP: 77272396
davout
Moderator
Hero Member
*
Offline Offline

Activity: 1148


1davout


View Profile WWW

Ignore
August 01, 2011, 09:02:35 AM
 #10

Au pire, (et comme personne ne l'a encore mentionné) l'algo de hachage est pluggable et remplaçable Smiley

gim
Member
**
Offline Offline

Activity: 90


View Profile

Ignore
August 01, 2011, 04:34:11 PM
 #11

"Casser" une fonction de hachage h revient à l'une ou l'autre des possibilités:1/ inventer un algo permettant de retrouver x à partir de h(x).2/[...]

Juste pour préciser, trouver un algo qui inverse le hash c'est pas dur (l'espace de départ étant récursivement énumérable).

Trouver un algo qui permet de trouver un résultat en moins d'une vie (même aidé d'un gros ordinateur), ça c'est plus dur.
Je suis inculte en crypto, mais c'est bien possible que pour certains hashs il y ait des résultats sur la complexité minimale d'une solution pour 1/. Ça ne vaut certainement pas la peine d'essayer dans le cas général. Quelqu'un connaît des références?
Boussac
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 1022


e-ducat.fr


View Profile WWW

Ignore
August 03, 2011, 09:49:51 AM
 #12

"Casser" une fonction de hachage h revient à l'une ou l'autre des possibilités:1/ inventer un algo permettant de retrouver x à partir de h(x).2/[...]

Juste pour préciser, trouver un algo qui inverse le hash c'est pas dur (l'espace de départ étant récursivement énumérable).


quand je dis trouver un algo, je sous -entend "différent de la force brute"; force brute est précisément l'algo qui exploite le fait que l'ensemble de départ est (non seulement énumérable mais aussi) fini..

The European Exchange - Casascius Coins, shipped from Paris since 2011: microbitcoin.net - PGP: 77272396
benkebab
Member
**
Offline Offline

Activity: 75


View Profile

Ignore
August 03, 2011, 01:52:32 PM
 #13

Tout comme l'argent. Bitcoin est un outil. Il est donc intrinsèquement amoral. Ni bon, ni mauvais.

Actuellement, les gouvernements surveillent très fort les échanges d'argent pour éviter les fraudes. Si bitcoin venait vraiment à se généraliser, on verrait certainement apparaitre des banques bitcoin soumises à des contrôles de l'état.

De toutes façons, les fraudeurs actuels utilisent déjà des comptes en Suisse ou au Bahamas, les vendeurs de drogue utilisent des grandes malettes pleines de billets (dans les films en tout cas). Les gens honnêtent, eux, remplissent leur déclaration même si ce serait très facile de cacher certains revenus. Il y a peu de chances que bitcoin change grand chose à tout cela.

Tor permet l'anonymat à des terroristes, internet assouvit les passions des pédophiles. Faut-il condamner les outils pour autant ?

Apparemment oui. Voir l'histoire de la monnaie virtuelle (mais adossée à de vraies réserves en or) E-gold dans cet article passionnant: http://www.wired.com/threatlevel/2009/06/e-gold/

On comprend mieux dès lors 1) la volonté d'anonymat du créateur du système bitcoin, 2) la nécessité de passer par un réseau distribué plutôt qu'une structure localisée (entreprise).

Il est fort probable que les bitcoins suivent la même voie rapidement. Ils offrent un service très recherché par les criminels: les transferts monétaires rapides et anonymes. C'est précisément pour cette raison que le fondateur d'E-gold a été inculpé (blanchiment d'argent, transferts illégaux, etc.), alors que son entreprise partait d'un bon sentiment, à savoir créer un système monétaire indépendant reposant sur des réserves réelles de métaux précieux.

Bitcoin est déjà apparu sur les radars des autorités US en tant que moyen de paiement pour le site Silk Road (cf. http://www.reuters.com/article/2011/06/08/us-financial-bitcoins-idUSTRE7573T320110608) Dès lors, ce n'est qu'une question de temps avant que les gouvernements décident d'agir, en assignant les sites d'échanges en justice par exemple. Cette action prendrait du temps car elle nécessiterait une coopération internationale sur le sujet. Elle aurait toutefois pour effet immédiat d'ébranler la confiance encore frêle des utilisateurs du système.

Le futur des bitcoins dépend de nombreux paramètres, et l'accueil des gouvernements est un élément à ne pas sous-estimer! Car comme le résume le créateur de l'E-gold: Any time anybody tries to produce money, the federal government is going to be on their tail...

(Le thread d'origine: https://bitcointalk.org/index.php?topic=33787.0)
Boussac
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 1022


e-ducat.fr


View Profile WWW

Ignore
August 06, 2011, 07:58:41 AM
 #14

Le protocole bitcoin résout le problème principal de e-gold qui était la gestion d’une réserve en or : gérer une réserve en or pour garantir une monnaie est coûteux, dangereux et n’a pas d’intérêt économique. On peut même dire que ça renchérit le coût d’un métal rare qui a des applications industrielles.
La gestion d’une réserve doit être déléguée à un tiers de confiance (ce fut l’«entreprise e-gold ») qui entre en concurrence avec le système bancaire : ça ne peut pas marcher.

Le modèle mathématique de la création monétaire des bitcoins simule un métal rare. C’est beaucoup plus efficace.
Avec bitcoin, le tiers de confiance (la banque) n’est plus un passage obligé : il doit prouver son utilité.
En résumé, bitcoin c’est les avantages du concept e-gold sans les inconvénients et sans une cible (le tiers de confiance) identifiée.

Les gouvernements peuvent en effet tenter de s’attaquer au réseau. Aujourd’hui, de la même façon, il y a beaucoup de gouvernements sur la planète qui voudraient qu’internet n’existe pas. Les maisons de disques auraient voulu vendre des CD audios au prix fort jusqu’à la fin des temps. Fermer un bureau de change bitcoin c’est comme fermer un site peer-to-peer : d’autres ouvriront, ailleurs..


The European Exchange - Casascius Coins, shipped from Paris since 2011: microbitcoin.net - PGP: 77272396
Pages: [1]
  Print  
 
Jump to:  

Sponsored by , a Bitcoin-accepting VPN.
Powered by MySQL Powered by PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006-2009, Simple Machines Valid XHTML 1.0! Valid CSS!