Bitcoin Forum
September 16, 2019, 11:45:55 PM *
News: If you like a topic and you see an orange "bump" link, click it. More info.
 
   Home   Help Search Login Register More  
Pages: « 1 2 [3]  All
  Print  
Author Topic: Un nouvel effort de réglementation européenne  (Read 855 times)
asche
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 630
Merit: 713


I forgot more than you will ever know.


View Profile
November 12, 2018, 06:47:19 AM
 #41

Tout a fait. L'inflation est tout aussi mauvaise pour les petites bourses que les grandes, a moins de considérer que pauvre signifie nepas mettre d'argent de côté du tout.
En plus même en cas d'inflation les 10% les plus riches continueront a avoir accès à des placements a des rendements supérieurs, augmentant donc de ce fait la différence avec les moins riches.

1568677555
Hero Member
*
Offline Offline

Posts: 1568677555

View Profile Personal Message (Offline)

Ignore
1568677555
Reply with quote  #2

1568677555
Report to moderator
Advertised sites are not endorsed by the Bitcoin Forum. They may be unsafe, untrustworthy, or illegal in your jurisdiction. Advertise here.
seekoin
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 511
Merit: 279


View Profile WWW
November 12, 2018, 08:16:57 PM
Merited by Halab (1), F2b (1)
 #42


Pour le cerfa lors de l'installation d'une ruche, franchement quel est le problème ? Autant je comprends ta réaction vis à vis de la serre, autant pour les ruches c'est pas comme si c'était compliqué de remplir un pauvre formulaire sur internet.


Tu ne vois franchement pas le problème ? Et bien moi, si:

1- Je remet en cause la légitimité de l'état à me demander de lui communiquer quelque chose d'aussi peu important: cela ne le concerne en rien. Non mais franchement, est-ce que l'état n'a pas autre chose à foutre que de s'occuper d'abeilles ? Tu vas voir que bientôt, on verra l'état produire des films au cinéma. (On me dit qu'il le fait déjà). Et des machins, comme cela, je peux t'en sortir des dizaines et des dizaines, du pigeonnier, au récupérateur d'eau, en passant par le potager, etc.
2- Derrière un cerfa, il y a du fric qui part forcément, du traitement informatique, des fonctionnaires, etc. Et tout cela pour quoi ? Pour strictement rien, que dalle, du vent !
Toutes ces choses complètement inutiles, cela finit par coûter une blinde à gérer. Mais on s'en fiche, cela ne coûte rien, c'est l'état qui paye. Sauf que c'est moi qui paye et je n'ai pas à payer pour ce genre de "service".


asche
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 630
Merit: 713


I forgot more than you will ever know.


View Profile
November 13, 2018, 09:47:56 AM
 #43

Sinon pour revenir sur le principe de l'inflation, elle est en effet saine à faible doses.
En effet cela permet d'emprunter a long terme et à faibles coûts, voir à coûts négatifs.
Cette inflation permet donc des investissements (ou de la dette, les deux termes sont synonymes économiquement parlant).

Cette dette accélère l'économie et est un moteur de croissance efficace.

En revanche il est tout aussi positif pour les riches qu'il peut l'être pour les pauvres...

Rocou
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1904
Merit: 1053


View Profile
November 13, 2018, 05:21:53 PM
 #44


Je dirai aussi que si tu laisses les états le pouvoir de battre monnaie, alors clairement c'est le retour de l'hyper-inflation et à terme de l'hyper-dette. Tu as d'ailleurs de très bons exemples avec le Zimbabwe et bien entendu le Venezuela.
Quant aux histoires d'hyper-inflation si les États conservaient leur droit de "battre monnaie", c'est un prétexte utilisé par les politiciens et les partisans du libéralisme pour justifier l'arnaque d'imposer à l'État d'emprunter sur les marchés privés.

Décidément, certains aiment étaler leur ignorance.
On leur met la tête dans la crotte et il prétendent encore qu'ils respirent du bon air  Grin
Rocou
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1904
Merit: 1053


View Profile
November 13, 2018, 05:35:46 PM
 #45


Pour le cerfa lors de l'installation d'une ruche, franchement quel est le problème ? Autant je comprends ta réaction vis à vis de la serre, autant pour les ruches c'est pas comme si c'était compliqué de remplir un pauvre formulaire sur internet.


Ce que seekoin souligne c'est la totale inutilité du cerfa qui:
- fait perdre du temps
- fait intervenir des étrangers dans TON exploitation, sur TON terrain
- te contraint à transformer ta ruche en dépit du bon sens et de TES décisions
- te coute de l'argent

Plus qu'inutile, le cerfa est nuisible.
Par ailleurs, le petit cerfa du départ deviendra gros et se multipliera.
asche
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 630
Merit: 713


I forgot more than you will ever know.


View Profile
November 13, 2018, 06:46:32 PM
 #46

- fait perdre du temps => soit, tu perds 5min
- fait intervenir des étrangers dans TON exploitation, sur TON terrain => heu non, c'est à titre d'information, je n'ai jamais entendu parler d'intervention associée. Sans parler du fait que la plupart des apiculteurs ne le remplissent sans doute pas, sauf les professionnels.
- te contraint à transformer ta ruche en dépit du bon sens et de TES décisions => Source ?
- te coute de l'argent => Source ?

Je trouve ça intéressant au contraire que l'état s'intéresse pour une fois à une problématique réelle de l'écologie. A savoir la diminution du nombre d'essaims, et la prolifération des nuisibles aux abeilles.



Ruoma
Member
**
Offline Offline

Activity: 238
Merit: 19


View Profile
November 13, 2018, 08:59:30 PM
 #47

Quote
Quelques stratégies standard
Le succès de cette technique est indéniable, et l’on peut citer plusieurs types d’algorithmes mathématiques utilisés par le trading haute fréquence:
...
Source : https://www.abcbourse.com/apprendre/18_le_trading_haute_frequence.html

Si tu comprends a peu près le français tu verras que la THF se base seulement sur sa capacité à "intercepter" des ordres, et donc de se mettre la différence dans la poche, n'influant donc pas, ou dans de très rares cas le prix de l'action.

Ton passage sur comment le THF augmente la spéculation est totalement infondé.

Ok, je déclare forfait, je comprends le français, mais c'est trop technique pour moi. Tongue
Quand je disais "augmente la spéculation", je veux dire que ce sont encore des opérations financières qui génèrent des profits sans création de valeur.

Sinon pour revenir sur le principe de l'inflation, elle est en effet saine à faible doses.
En effet cela permet d'emprunter a long terme et à faibles coûts, voir à coûts négatifs.
Cette inflation permet donc des investissements (ou de la dette, les deux termes sont synonymes économiquement parlant).

Cette dette accélère l'économie et est un moteur de croissance efficace.

En revanche il est tout aussi positif pour les riches qu'il peut l'être pour les pauvres...

Si c'était aussi positif pour eux, ça le serait pour tout le monde et il n'y aurait pas cet impératif de lutter contre l'inflation.
Je maintiens que lutter contre l'inflation, c'est privilégier les revenus du patrimoine au détriment de ceux du travail.

Quant aux histoires d'hyper-inflation si les États conservaient leur droit de "battre monnaie", c'est un prétexte utilisé par les politiciens et les partisans du libéralisme pour justifier l'arnaque d'imposer à l'État d'emprunter sur les marchés privés.

Décidément, certains aiment étaler leur ignorance.
On leur met la tête dans la crotte et il prétendent encore qu'ils respirent du bon air  Grin

D'autres étaler leur science... Roll Eyes
Sauf erreur, j'ai vu des courbes de la dette de l'État avant 1973 (j'ai la flemme d'aller les rechercher), je n'ai pas remarqué une augmentation excessive - ce qui est pourtant le cas aujourd'hui - ni que ça coïncidait avec une inflation vertigineuse.
En outre, les 54 milliards d'intérêts que l'État ponctionne sur le Trésor tous les ans, c'est une réalité bien concrète et plutôt scandaleuse dans cette époque d'austérité, de course permanente aux économies, réduction des budgets tous azimuts et appauvrissement de la plus grande partie de la population. Sad

seekoin
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 511
Merit: 279


View Profile WWW
November 13, 2018, 09:00:49 PM
 #48

- fait perdre du temps => soit, tu perds 5min
- fait intervenir des étrangers dans TON exploitation, sur TON terrain => heu non, c'est à titre d'information, je n'ai jamais entendu parler d'intervention associée. Sans parler du fait que la plupart des apiculteurs ne le remplissent sans doute pas, sauf les professionnels.
- te contraint à transformer ta ruche en dépit du bon sens et de TES décisions => Source ?
- te coute de l'argent => Source ?

Je trouve ça intéressant au contraire que l'état s'intéresse pour une fois à une problématique réelle de l'écologie. A savoir la diminution du nombre d'essaims, et la prolifération des nuisibles aux abeilles.




A partir du moment où tu déclares quelque chose à l'état, tu multiplies par 100 le risque d'être contrôlé. Je rappelle aussi que la délation est un sport national en France, et qu'elle est largement encouragée.

Je n'ai même pas mis deux minutes à trouver un machin appelé l'institut français de l'abeille financé majoritairement par des fonds publics et l'europe (donc payé avec tes sous à toi) dont les objectifs sont:
- Construire un réseau d’exploitations apicoles de référence permettant l’évaluation des systèmes et la détection d’innovations
- Mieux maîtriser les pratiques d’élevage
- Aider la filière à préserver la qualité des produits de la ruche

qui ne font que corroborer les craintes de Rocou

Pour ta dernière question, je suis franchement surpris: donner du travail à l'état ne coûte rien du tout ? Gratuit, c'est un terme qui signifie que tu ne payes pas directement mais indirectement.

Je te pose la question: est-ce que c'est le rôle de l'état de s'occuper des abeilles quand à côté le minimum que l'on attend de lui (sécurité, justice, etc) fonctionne aussi mal ?

seekoin
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 511
Merit: 279


View Profile WWW
November 13, 2018, 09:23:00 PM
 #49

Sauf erreur, j'ai vu des courbes de la dette de l'État avant 1973 (j'ai la flemme d'aller les rechercher), je n'ai pas remarqué une augmentation excessive - ce qui est pourtant le cas aujourd'hui - ni que ça coïncidait avec une inflation vertigineuse.
En outre, les 54 milliards d'intérêts que l'État ponctionne sur le Trésor tous les ans, c'est une réalité bien concrète et plutôt scandaleuse dans cette époque d'austérité, de course permanente aux économies, réduction des budgets tous azimuts et appauvrissement de la plus grande partie de la population. Sad

Avant le premier choc pétrolier, c'était les trente glorieuses qui sont pour parti un écho de la reconstruction, et aussi une époque où l'état n'était pas encore véritablement l'état-providence, cette espèce d'usine sociale gigantesque qui s'occupe complètement de toi de la naissance à la tombe et qui coûte un "pognon de dingue", comme dirait l'autre.

Si l'état est obligé d'emprunter, c'est tout simplement qu'il dépense plus qu'il ne gagne, et ce serait strictement la même chose chez toi, à ton échelle.
Si maintenant, tu considères que pour résoudre ce problème d'emprunt, il te suffit de battre monnaie, tu te retrouves dans la situation du pain, des pommes et des poires; c'est mathématique, à partir du moment où tu échanges avec des voisins qui ont une autre monnaie. (Dollar, GBP, Yen, Franc Suisse, etc.)

Ton problème principal, ce n'est pas les intérêts, mais tout simplement le fait que tu continues encore et toujours d'emprunter, de façon exponentielle. Que tu le fasses sur les marchés, en euros, ou dans ta propre monnaie (qui a beaucoup de chance d'être complètement dévaluée, puisque le Forex, le plus grand marché du monde obéit à l'offre et à la demande) ne change strictement rien: c'est un faux problème !

Donc, encore heureux que ta dette soit libellée en Euros et non pas en Francs, sinon il y a longtemps que l'on serait sous tutelle du FMI.

yogg
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1596
Merit: 1786


Coldkey™ -- coldkey.eu


View Profile
November 14, 2018, 07:28:51 PM
Merited by Halab (3)
 #50

Sauf erreur, j'ai vu des courbes de la dette de l'État avant 1973 (j'ai la flemme d'aller les rechercher), je n'ai pas remarqué une augmentation excessive - ce qui est pourtant le cas aujourd'hui - ni que ça coïncidait avec une inflation vertigineuse.
En outre, les 54 milliards d'intérêts que l'État ponctionne sur le Trésor tous les ans, c'est une réalité bien concrète et plutôt scandaleuse dans cette époque d'austérité, de course permanente aux économies, réduction des budgets tous azimuts et appauvrissement de la plus grande partie de la population. Sad

Avant le premier choc pétrolier, c'était les trente glorieuses qui sont pour parti un écho de la reconstruction, et aussi une époque où l'état n'était pas encore véritablement l'état-providence, cette espèce d'usine sociale gigantesque qui s'occupe complètement de toi de la naissance à la tombe et qui coûte un "pognon de dingue", comme dirait l'autre.

Il ne faut pas perdre de vue que les trentes glorieuses se sont déroulées avec un dollar échangeable en or métal, et une convertibilité des principales devises mondiales en dollars, lui même convertible en or.
Nixon a suspendu cette convertibilité au début des années 70, peu avant le choc pétrolier, à vrai dire.
Ce qui a eu pour effet de rendre tout les cours flottants et très volatiles. Le peu de prédictibilité qu'il y avait grâce à l'or s'est complètement évaporé.

Les banques centrales, en tout cas la banque de France avant 73 (comme le remarque Ruoma) avait 2 missions :
- Assurer la stabilité et la crédibilité de la monnaie, le Franc.
- Financer les dépenses gouvernementales avec des prêts sans taux d’intérêt.

Ce qu'il s'est passé dans la foulée, c'est une énorme hausse de l'inflation en France. Et un pays avec une forte inflation perd de la crédibilité, ainsi que sa monnaie.

Les politiques (probablement avec leurs amis banquiers .. tiens bizarre le nom de la loi .. Pompidou-Rotschild ..) ont choisis que le rôle de la Banque de France sera d'assurer la crédibilité du Franc, et plus de financer le gouvernement.
Quid des financements des politiques gouvernementales ? Bah tiens, on a pas d'autre choix pour emprunter que d'aller sur les marchés privés !
Et donc, depuis 1973, notre gouvernement vends des Obligations d'état à des banques commerciales (en gros, le reste des banques mis à part les banques centrales.)
Ces mêmes banques commerciales, elles veulent que leur débiteurs leur paient des intérêts. Ce changement de manière de se financer est l'origine principale de cette explosion de dette publique.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous conseille de regarder ça avec une pizza Cheesy
https://www.youtube.com/watch?v=ofaqBzwXxI0 => La dette, Une Spirale Infernale (Arte 3/2/2015) 1 h 20

Ruoma
Member
**
Offline Offline

Activity: 238
Merit: 19


View Profile
November 14, 2018, 09:30:32 PM
 #51

Si l'état est obligé d'emprunter, c'est tout simplement qu'il dépense plus qu'il ne gagne, et ce serait strictement la même chose chez toi, à ton échelle.
Si maintenant, tu considères que pour résoudre ce problème d'emprunt, il te suffit de battre monnaie, tu te retrouves dans la situation du pain, des pommes et des poires; c'est mathématique, à partir du moment où tu échanges avec des voisins qui ont une autre monnaie. (Dollar, GBP, Yen, Franc Suisse, etc.)

Ton problème principal, ce n'est pas les intérêts, mais tout simplement le fait que tu continues encore et toujours d'emprunter, de façon exponentielle. Que tu le fasses sur les marchés, en euros, ou dans ta propre monnaie (qui a beaucoup de chance d'être complètement dévaluée, puisque le Forex, le plus grand marché du monde obéit à l'offre et à la demande) ne change strictement rien: c'est un faux problème !

Donc, encore heureux que ta dette soit libellée en Euros et non pas en Francs, sinon il y a longtemps que l'on serait sous tutelle du FMI.

C'est le serpent qui se mord la queue : l'État s'impose d'emprunter sur les marchés pour lutter contre la dette, mais elle augmente de plus belle et en plus nous coûte des sommes folles en intérêts, c'est donc que cette solution ne marche pas.
Autrement dit, on sait que ça ne fonctionne pas (nos "politiciens" ne sont pas fichus d'avoir un budget en équilibre) mais maintenant ils doivent payer en plus les intérêts qu'ils ne payaient pas auparavant. C'est du n'importe quoi ! Angry

Ces mêmes banques commerciales, elles veulent que leur débiteurs leur paient des intérêts. Ce changement de manière de se financer est l'origine principale de cette explosion de dette publique.
Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous conseille de regarder ça avec une pizza Cheesy
https://www.youtube.com/watch?v=ofaqBzwXxI0 => La dette, Une Spirale Infernale (Arte 3/2/2015) 1 h 20

Bien d'accord.
Autre chose : les banques commerciales rachètent les obligations, même quand l'État est fortement endetté.
Pourquoi ?
Ben parce qu'ils savent que l'État n'hésitera pas à se servir si nécessaire dans l'épargne des contribuables !
Ce qui signifie que cette histoire d'obligation faite à l'État d'emprunter sur les marchés est une escroquerie !
Et tous les politocards qui ne font qu'accroître inexorablement cette dette (Sarkozy +600 milliards en un mandat, sans compter la vente à perte de tonnes d'or du Trésor) sont des incapables qui devraient être démis, jugés, condamnés et surtout remplacés.
Mais pour ça, encore faudrait-il qu'une majorité de nos compatriotes soit capable de se comporter en citoyens et de s'abstenir de réélire ces "professionnels de la politique".
yogg
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1596
Merit: 1786


Coldkey™ -- coldkey.eu


View Profile
November 14, 2018, 10:43:04 PM
 #52

Ben parce qu'ils savent que l'État n'hésitera pas à se servir si nécessaire dans l'épargne des contribuables !

C'est vrai. Précisions :
Si une des banques de notre pays est en faillite, elle pourra se renflouer sur les dépôts. Michel, ça sent le Sapin ..!
http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl3393.asp



Cette directive européenne.. voici ce qu'elle dit :
(article 34) https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32014L0059&from=FR



Donc dans tout les états-membres, il y a ces directives.
Tout a été mis en place pour qu'une telle mesure soit légale selons la législation des pays au moment où elle a besoin d'être appliquée.

Ca va être drôle, la fin du QE, les amis. Grin

seekoin
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 511
Merit: 279


View Profile WWW
November 15, 2018, 07:01:57 PM
 #53

Oui, et la loi Sapin 2 autorise également ta banque à séquestrer ton assurance vie "en cas de coup dur".
N'oubliez pas que l'assurance-vie est l'une des principales épargnes des Français et que c'est une composante importante de la dette.

Il faudra un jour le rappeler à toutes les personnes qui ont comme idée "d'effacer la dette".


asche
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 630
Merit: 713


I forgot more than you will ever know.


View Profile
November 15, 2018, 10:41:56 PM
 #54

Ne pas confondre assurance vie et fonds en euros.

seekoin
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 511
Merit: 279


View Profile WWW
November 16, 2018, 08:54:48 PM
 #55

Ne pas confondre assurance vie et fonds en euros.

Je ne confond strictement rien:

Qui détient la dette de la France ?
La France et les Français eux-mêmes pour 45%

Première surprise, la dette française est détenue à 45% par la Banque de France et les Français eux-mêmes, certes indirectement, via leurs placements financiers.

Les données statistiques de la Banque de France donnent une première image de la détention du stock de la dette en distinguant investisseurs résidents et non-résidents. Ainsi, à la fin du premier trimestre 2018, 45,4 % de l’encours de dette d’État négociable française était détenu par des investisseurs situés en France. La base d’investisseurs en titres d’État français comporte en effet un socle domestique solide compte tenu notamment du fort taux d’épargne des ménages et du bilan des acteurs financiers : l’épargne des français est souvent investie indirectement dans les titres de l’État, que ce soit au travers du livret A, des livrets bancaires ou des contrats d’assurance vie via notamment les fonds en euros. La part des investisseurs français a récemment augmenté du fait notamment du programme d’achat de la BCE (PSPP) qui est réalisé, pour ce qui est de la dette française, pour l’essentiel par la Banque de France.


En savoir plus sur https://www.francetransactions.com/le-saviez-vous/surendettement-des-etats-qui-detient-la-dette-de-la-france.html


asche
Hero Member
*****
Offline Offline

Activity: 630
Merit: 713


I forgot more than you will ever know.


View Profile
November 16, 2018, 09:16:03 PM
 #56

Tu as dit assurance vie = dette. Si tu n'as pas confondu alors c'est simplement faux.
C'est le fonds garanti euros si est de la dette. Oui il est proposé dans toutes les assurances vie françaises mais il n'est pas obligatoire. J'ai tous assurance vie dont ceux où je n'ai pas un seul euro investi sur de la dette.


Pages: « 1 2 [3]  All
  Print  
 
Jump to:  

Sponsored by , a Bitcoin-accepting VPN.
Powered by MySQL Powered by PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006-2009, Simple Machines Valid XHTML 1.0! Valid CSS!