Bitcoin Forum
December 08, 2016, 04:22:47 PM *
News: To be able to use the next phase of the beta forum software, please ensure that your email address is correct/functional.
 
   Home   Help Search Donate Login Register  
Pages: [1]
  Print  
Author Topic: Le BIC "Basic Income Coin" pour l'instauration d'un revenu de base  (Read 2518 times)
canercandan
Newbie
*
Offline Offline

Activity: 3


View Profile
July 25, 2011, 02:21:19 PM
 #1

Bonjour,

Je souhaiterai partager avec vous une idée concernant l'instauration du Revenu de base (ou Allocation Universelle) [1] en se basant sur la monnaie virtuelle le Bitcoin [2].

Les partisans du revenu de base, qui en connaissent un long sur ce projet, savent également qu'il ne sera pas adopté par nos gouverneurs avant un long moment. A titre de rappel, le revenu de base est un revenu inconditionnel, c'est à dire versé à tous sans exception (salarié ou non, homme ou femme, enfant ou adulte, etc.). Quant à Bitcoin, il s'agit d'une monnaie virtuelle, parmi d'autres, qui procure un grand niveau de libertés par son caractère décentralisé et l'anonymat. Elle a également une grande popularité sur Internet. Le revenu de base se voulant inconditionnel, l'anonymat est alors un point essentiel. Nous pourrions parvenir à affecter à la monnaie bitcoin un revenu de base en ajoutant un mécanisme de taxation fixe et de redistribution des revenus.

Une première idée, "naïve", consisterai à demander aux utilisateurs participant au revenu de base, à travers le bitcoin, d'indiquer librement leurs adresses bitcoin à un serveur nommé "Fiscalité" avec lesquelles ils souhaitent participer au revenu de base. Ils seront alors notifiés, au moment d'un achat, qu'ils doivent verser une taxe, correspondant à un pourcentage, par exemple 50%, de la valeur de leur achat à une adresse bitcoin correspondant au serveur "Fiscalité". Cela est possible puisque l'ensemble des transactions bitcoin sont publiques. Le serveur "Fiscalité" sera, alors, chargé de reverser cette part taxée à tous les autres participants au revenu de base.

Je vous ferai remarquer qu'il n'est nullement nécessaire d'effectuer des versements mensuelles à la manière d'un salaire. Dès lors où de l'argent est collecté, il est automatiquement reversé à tous les participants de la communauté. Il ne s'agit pas, non plus, d'un revenu fixe. Il est corrélé aux nombres de participants qui versent une taxe sur leurs achats.

Cependant, après une longue réflexion, et je suis bien évidement ouvert aux dialogues et idées nouvelles, il m'a semblé difficile d'utiliser directement le bitcoin sans réellement contraindre ses participants à verser la part de leurs achats correspondant à la taxe nécessaire au bon fonctionnement du revenu de base. En effet, des utilisateurs mal-intentionnés peuvent refuser de payer cette taxe puisque l'idée "naïve" consiste uniquement à les notifier de la demande de paiement de la taxe et non pas de les contraindre.

Une autre idée consisterai à créer une nouvelle monnaie bitcoin [3], que je nommerai le "BIC" (Basic Income Coin), qui, en plus de la monnaie virtuelle décentralisée, intègre les mécanismes nécessaire au bon déroulement du revenu de base. A chaque transaction, une part de la valeur de la transaction, correspondant à la taxe, est redistribuée à l'ensemble des participants du "BIC".

Un problème se pose alors: les utilisateurs de bitcoin jouissant de l'anonymat, il leurs est possible de créer plusieurs adresses BIC afin de recevoir plus de revenus. C'est en effet possible puisque l'idée consiste à redistribuer la taxe collectée à part égale à l'ensemble des possesseurs d'adresse BIC.

On peut bien évidemment exiger la possession d'une seule adresse à chaque personne en les identifiant au moyen de leur nom mais nous perdrons alors de deux choses l'une: l'utilisation de la monnaie virtuelle d'une manière anonyme mais aussi la possibilité d'avoir plusieurs adresses et donc porte-feuilles, autre liberté que bitcoin offre. De plus, identifier les bénéficiaires du revenu de base reviendrait à créer une base de données centralisée qui monopoliserait ce contrôle.

Une autre idée consisterait à mettre un seuil de participation avant lequel un participant peut bénéficier du revenu de base. Mais là encore il sera possible avec un peu de malhonnêteté de contourner le système.

Je reste donc sans réelle solution, si ce n'est celles que j'ai proposé, pour combler ce problème et je compte donc sur votre participation pour apporter des idées qui pourront corriger mais aussi améliorer les failles et les fonctionnalités du système.

Cette nouvelle monnaie apporte une prise de conscience chez les individus voulant l'adopter, car à chacune de leurs transactions, ils réaliserons alors un devoir démocratique. On pourra la qualifier de monnaie juste. Elle permettra, également, la suppression des frontières démocratiques des nations en ayant une couverture mondiale à travers le réseau Internet.

Le BIC n'apporte cependant pas des solutions à tous les problèmes, là où la fiscalité est censée apporter un financement au bon fonctionnement des États, la fiscalité, dans notre cas, est entièrement redistribuée aux participants.

On peut, en revanche, très bien imaginer intégrer une solution comme Kickstarter, où un participant au BIC pourra proposer un projet, nécessitant un financement, aux autres participants qui pourront alors par voie démocratique l'accepter ou le refuser. L'accepter reviendra alors à réserver une part de la redistribution au financement du projet.

J'aimerai donc connaître vos avis et vos idées éventuelles dans un échange que je l'espère des plus riches.

Je vous invite à participer aussi à la liste de diffusion créée pour l'occasion à l'adresse: http://lists.flbf.org/listinfo/bic

Bien cordialement,
Caner Candan


Références:

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle
[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Bitcoin
[3] A la manière de Namecoin pour la gestion de noms de domaine distribuée utilisant son réseau de bitcoin dédié: http://en.wikipedia.org/wiki/Namecoin
1481214167
Hero Member
*
Offline Offline

Posts: 1481214167

View Profile Personal Message (Offline)

Ignore
1481214167
Reply with quote  #2

1481214167
Report to moderator
Advertised sites are not endorsed by the Bitcoin Forum. They may be unsafe, untrustworthy, or illegal in your jurisdiction. Advertise here.
Thanak
Jr. Member
*
Offline Offline

Activity: 36


View Profile
July 25, 2011, 06:06:42 PM
 #2

A première vue, il semble y avoir deux idée qui sont fondamentalement en désacord.

D'un coté tu veux garantir le caractère anomyne de chacun et d'un autre coté tu veux t'assurer que chacun resoit son allocation sans possibilité de fraude, ce qui nécessite d'avoir un contrôle sur l'identité.

Ca te prendrai un moyen d'identifié les individu de manière unique sans révèller leur identité.


Dans la mesure ou tu trouve une solution a ce problème, une variante sur le système actuelle des bitcoin pourrait être d'intégré la distribution dans le processus de mining.

Au lieu de donner 50 bitcoin à celui qui solutionne le block, tu pourrais en redistribué une partie de manière uniforme à toute les addresse. Les "transaction fee" pourrait être également en partie redistribué. La poll qui solutionne le block recevrait quand même les profits pour son travail, mais il serait plus petit que si la "taxe" n'était pas la.

Sur le plan philosophique ca me semble être une "taxe" plus correcte dans le mesure elle est directement intégré dans le système... personne n'est obligé de miner, c'est plutôt le processus de minage qui distribut l'argent en partie vers les mineur et en partie vers l'ensemble de la population.








If can teach Go/Weichi/Baduk for BTC - I'm 1 kyu on KGS - 0.2 BTC for one hour lesson, 0.1 BTC for a game review - mail at Baduk4Bitcoin@gmail.com
gurcani
Full Member
***
Offline Offline

Activity: 167


View Profile
July 25, 2011, 06:49:53 PM
 #3

c'est à dire versé à tous sans exception (salarié ou non, homme ou femme, enfant ou adulte, etc.).

J'aime bien ces mots. Alors trouvons les exceptions maintenant: Les fous? les autistiques? les animaux? Tu sais qu'il y a des humains qui sont ne sans cerveaux? C'est toujours un crime de les tuer. Par contre on peut tuer les animaux qui sont plus intelligent que nos enfants parfaitement légalement. Pourquoi? Parce-que les animaux ils ne sont pas partie de l'espèce elu?
canercandan
Newbie
*
Offline Offline

Activity: 3


View Profile
July 25, 2011, 07:28:26 PM
 #4

A première vue, il semble y avoir deux idée qui sont fondamentalement en désacord.

D'un coté tu veux garantir le caractère anomyne de chacun et d'un autre coté tu veux t'assurer que chacun resoit son allocation sans possibilité de fraude, ce qui nécessite d'avoir un contrôle sur l'identité.

Ca te prendrai un moyen moment? d'identifié les individu de manière unique sans révèller leur identité.

Effectivement cela semble être une quête sans fin.

Dans la mesure ou tu trouve une solution a ce problème, une variante sur le système actuelle des bitcoin pourrait être d'intégré la distribution dans le processus de mining.

Au lieu de donner 50 bitcoin à celui qui solutionne le block, tu pourrais en redistribué une partie de manière uniforme à toute les addresse.

Le problème avec le mining c'est que il a une durée définie, compte tenu de la limite de monnaie en circulation, alors que la redistribution basée sur une taxe, elle, sera toujours vraie. De plus, la difficulté croissante du mining réduira également la quantité de BTC à redistribuer.

Les "transaction fee" pourrait être également en partie redistribué. La poll qui solutionne le block recevrait quand même les profits pour son travail, mais il serait plus petit que si la "taxe" n'était pas la.

Sur le plan philosophique ca me semble être une "taxe" plus correcte dans le mesure elle est directement intégré dans le système... personne n'est obligé de miner, c'est plutôt le processus de minage qui distribut l'argent en partie vers les mineur et en partie vers l'ensemble de la population.


Je te remercie pour tes idées.

Un autre problème que je souligne est la proposition de taxer l'ensemble des transactions. Cela peut être embêtant à court comme à long terme car nous faisons pas nécessairement des transactions pour des biens ou services. Nous pouvons faire de simples transactions entre plusieurs portefeuilles pour des raisons diverses et variées. Et comme les transactions sont anonymes il n'est pas possible de les distinguer.

Caner.
Boussac
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1173


e-ducat.fr


View Profile WWW
July 26, 2011, 08:49:44 AM
 #5

Je suis moi-même un fervent partisan du dividende universel (je n'appelle pas ça un "revenu" car on ne pose pas de conditions). Un dividende universel suppose une devise universelle, comme bitcoin.
Par contre, on ne pourra pas arriver à une solution en un coup: dans un jeu de stratégie, il faut parfois imaginer une combinaison en plusieurs coups.

Donc bitcoin, est un premier coup qui accomplit deux choses:
1/apporter la preuve qu'une devise universelle peut exister et fonctionner valablement
2/ casser le monopole de la création monétaire par les banques commerciales et montrer que l'économie ne s'arrête pas de fonctionner pour autant.

Quand on a réussi ça, on peut plus facilement proposer une solution pratique pour le dividende universel: attention, c'est beaucoup plus compliqué que bitcoin car il faut gérer des identités, ce que ne fait pas bitcoin.

Toutes les solutions à base de certificats (x509 ou autres) débouchent sur la création d'entités centralisées ( ce qu'on appelle des "autorités d'enregistrement" et des "autorités de certifications"): c'est un modèle bancaire comme celui que nous connaissons déjà.
Il faut alors une "gouvernance universelle" et là, on n'y est pas encore...

canercandan
Newbie
*
Offline Offline

Activity: 3


View Profile
July 26, 2011, 08:55:28 AM
 #6

Je suis moi-même un fervent partisan du dividende universel (je n'appelle pas ça un "revenu" car on ne pose pas de conditions). Un dividende universel suppose une devise universelle, comme bitcoin.
Par contre, on ne pourra pas arriver à une solution en un coup: dans un jeu de stratégie, il faut parfois imaginer une combinaison en plusieurs coups.

Donc bitcoin, est un premier coup qui accomplit deux choses:
1/apporter la preuve qu'une devise universelle peut exister et fonctionner valablement
2/ casser le monopole de la création monétaire par les banques commerciales et montrer que l'économie ne s'arrête pas de fonctionner pour autant.

Quand on a réussi ça, on peut plus facilement proposer une solution pratique pour le dividende universel: attention, c'est beaucoup plus compliqué que bitcoin car il faut gérer des identités, ce que ne fait pas bitcoin.

Toutes les solutions à base de certificats (x509 ou autres) débouchent sur la création d'entités centralisées ( ce qu'on appelle des "autorités d'enregistrement" et des "autorités de certifications"): c'est un modèle bancaire comme celui que nous connaissons déjà.
Il faut alors une "gouvernance universelle" et là, on n'y est pas encore...

Je te remercie pour toutes ces précisions, il semble pour autant qu'un projet veux bien tenter l'aventure, un projet que je viens tout juste de découvrir: il s'agit de Open-UDC, plus de détails ici: http://www.open-udc.org/en/start

a+
Caner
davout
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1358


1davout


View Profile WWW
July 26, 2011, 09:08:06 AM
 #7

Toutes les solutions à base de certificats (x509 ou autres) débouchent sur la création d'entités centralisées ( ce qu'on appelle des "autorités d'enregistrement" et des "autorités de certifications"): c'est un modèle bancaire comme celui que nous connaissons déjà.
Il faut alors une "gouvernance universelle" et là, on n'y est pas encore...
La "solution du doigt de pied" de grondilu résout tous ces problèmes Smiley

Vitalik Buterin
Sr. Member
****
Offline Offline

Activity: 331


View Profile
July 26, 2011, 09:51:10 PM
 #8

Au lieu de donner 50 bitcoin à celui qui solutionne le block, tu pourrais en redistribué une partie de manière uniforme à toute les addresse. Les "transaction fee" pourrait être également en partie redistribué. La poll qui solutionne le block recevrait quand même les profits pour son travail, mais il serait plus petit que si la "taxe" n'était pas la.

Donc on utilise l'inflation comme une taxe. Je pense que ça c'est ce que le gouvernement des États-Unis essaie de faire, n'est-ce pas?

Je pense qu'il y a deux buts qui sont impossibles de satisfaire à la fois:

1. Un revenu universel à tous les identités sans condition
2. L'anonymat, ou le droit d'avoir plusieurs identités si on le veut

Il est évident que tout le revenu ira a ceux qui font beaucoup des identités. Si il y a quelque niveau de participation minimal, ce n'est plus un revenu universel, c'est un salaire pour quelque travail. Quelqu'un qui peut faire ce niveau de participation 5 fois pourra faire 5 identités et recevoir 5 fois le revenu, quelqu'un qui peut le faire 20 fois pourra recevoir 20 fois, etc. Donc on peut utiliser ce mécanisme pour récompenser quelque sorte de participation sociale, mais je ne vois pas comment un revenu universel est possible.

Argumentum ad lunam: the fallacy that because Bitcoin's price is rising really fast the currency must be a speculative bubble and/or Ponzi scheme.
Thanak
Jr. Member
*
Offline Offline

Activity: 36


View Profile
July 27, 2011, 04:09:02 PM
 #9

Quote
Donc on utilise l'inflation comme une taxe.

Oui, indirectement.  La différence avec l'inflation généré par le gouvernement est qu'il n'y a pas d'entité centrale qui décide quoi faire avec des ressources qui sont saisi à d'autre personne.

Dans tout système il il a une phase d'inflation quand la monaie est créé ou découverte. La phase d'inflation peut être temporaire (or / bitcoin) ou permanante (papier monaie). La cible, selon moi, est que cette inflation soit le moins immorale possible.

If can teach Go/Weichi/Baduk for BTC - I'm 1 kyu on KGS - 0.2 BTC for one hour lesson, 0.1 BTC for a game review - mail at Baduk4Bitcoin@gmail.com
grondilu
Legendary
*
Offline Offline

Activity: 1134


View Profile
July 28, 2011, 06:21:35 PM
 #10

Toutes les solutions à base de certificats (x509 ou autres) débouchent sur la création d'entités centralisées ( ce qu'on appelle des "autorités d'enregistrement" et des "autorités de certifications"): c'est un modèle bancaire comme celui que nous connaissons déjà.
Il faut alors une "gouvernance universelle" et là, on n'y est pas encore...
La "solution du doigt de pied" de grondilu résout tous ces problèmes Smiley

En moins violent, il y a le sang (vendu au litre), ou les placentas humains (mais il faut vérifier qu'il s'agit bel et bien de placentas humains et non animaux, ce qui nécessite une analyse ADN et un centre d'authentification, et donc de distribution).

J'aime bien ce fil.  La question d'une distribution uniforme et décentralisée d'une ressource est intéressante.  Je suis personnellement convaincu que c'est impossible sans avoir recours à des trucs atroces du genre de ce que j'ai évoqué (mutilation ou vente d'une part du corps humain), ou d'un marquage des individus (puce RFID, tatouage d'un numéro de série, etc.)

Rien de très enthousiasmant donc pour quiconque a lu Orwel ou Huxley.
Pages: [1]
  Print  
 
Jump to:  

Sponsored by , a Bitcoin-accepting VPN.
Powered by MySQL Powered by PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006-2009, Simple Machines Valid XHTML 1.0! Valid CSS!